Pourquoi « gazouiller » dans nos bibliothèques

Le 21 avril dernier, Bibliobsession a consacré un billet au phénomène twitter (on en parle aussi ici), et énumère entre autres usages possibles (ou qui restent à inventer), ceux-ci :
* Rester en contact avec vos collègues.
* Lire les informations récentes.
* Avoir des infos sur les conférences auxquelles vous n’avez pu assister. Il y a des geek qui vous font des comptes-rendu des conférences ou qui vous donneront toutes les informations nécessaires pour y assister.
* Proposer un service de référence en ligne.
* S’en servir comme d’un carnet de notes.
* Partager des références.
* Annoncer les événements de la bibliothèque.
* Avertir les usagers des nouveautés
* Prévenir de la disponibilité d’ouvrages réservés.

Et comme le souligne notre bibliobsédé, bien d’autres usages pourraient être envisagés tels la géolocalisation ou bien une évaluation en temps réel des services d’une bibliothèque…

Par ailleurs plusieurs blogs anglo-saxons entretiennent des listes de bibliothèques connectées à twitter.

Et du côté de l’utilisateur ? Eh bien les choses ne semblent pas aussi roses qu’elles en aient l’air à voir les malheurs de Sophie (!) sur le blog Desperate librarian housewife : elle évoque ici le systême de fonctionnement pernicieux de la logique de classement et du « j’aime donc je suis » ou re-tweet (ou RT pour les accros aux acros !)  : « … un twitter twitte un tweet q’un autre twitter re-twitte, d’ou le RT…Mais très vite c’est devenu insupportable, la communauté étant quand même restreinte, beaucoup d’entre nous suivent les mêmes twitters et ont donc déjà eu l’info. Il arrive d’avoir jusqu’à 5 fois le même tweet, avec à chaque RT le nom de la personne qui s’ajoute au tweet d’origine, finissant par le rendre incompréhensible, surtout quand certains re-twittent leurs propres tweets, repris par d’autres ! Tout cela pour accroître la popularité du twitter et par là-même obtenir un meilleur classement ? »

Mais il n’y a pas que les français (en l’ocurrence française) à râler : même les américains s’y mettent ici aussi où le très sérieux ReadWriteWeb pointe le changement de politique de fonctionnement de twitter effectif le 12 mai et qui a été renversée moins de 24h plus tard.

Cependant force est de reconnaître que le phénomène Twitter prend de l’ampleur même s’il brille par son absence dans les bibliothèques (comme chez les fournisseurs) en France.



Publicités

Tutoriel : Comment créer un blog en bibliothèque ?

Ce tutoriel téléchargeable ici au format powerpoint a été réalisé par Thomas Chaimbault (merci au blog  Fibe « S »), et comprend les chapitres suivants :

1 Qu’est ce qu’un blog?

-définitions
-typologie
-objectifs et limites

2 Créer son blog

3 Utilisation des blogs en bibliothèque